Écrit par 8:30 Business

Qu’est-ce qu’une zone de chalandise ?

zone de chalandise


Qu’il s’agisse de l’implantation d’une entreprise ou de la réalisation d’une campagne de marketing adaptée à une cible ; l’analyse de la zone de chalandise est capitale. Elle permet d’identifier le lieu propice à l’implantation d’une entreprise.

La position géographique d’une entreprise influence de façon significative ses ventes. De ce fait, l’idéal serait d’identifier cet espace proche de vos clients potentiels. Entre définition et délimitation d’une de chalandise, vous trouverez ici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Zone de chalandise : qu’est-ce que c’est ? 

La zone de chalandise peut être désignée comme une surface sur laquelle provient la grande partie de la clientèle d’une entreprise. Elle détermine l’espace d’influence d’un commerce. Ce champ tient compte des facteurs sociologiques ; ainsi que de la concurrence directe et indirecte du secteur d’activité afin de mesurer son potentiel commercial.

Elle permet également de faire des projections sur le chiffre d’affaires de l’entreprise et identifie l’attraction commerciale de l’unité. Cette étude est d’une importance capitale lorsque vous avez pour projet d’ouvrir un point de vente physique tel qu’un restaurant, un salon de coiffure ou un petit centre commercial, etc.

zone de chalandise

Identification de cet espace sur un point de vente

La détermination de ce rayon clientèle s’effectue dans le cadre de l’implantation d’une nouvelle entreprise ; mais aussi pour la redynamisation d’une entreprise existante.

Dans les deux cas, les facteurs impliqués dans l’identification de ladite zone sont de deux ordres. Mais avant tout, vous devez avoir des prérequis importants.

La base de données à avoir absolument 

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte quand il est question de déterminer l’espace de chalandise d’un point de vente. Il s’agit de l’identification des facteurs sociaux démographiques, des quartiers et des villes.

Les facteurs comme la répartition de la population (âges, sexes et revenu) et la typologie des populations cibles (mariés ou célibataires) doivent être pris en considération. Il convient aussi de connaître les informations telles que la classe sociale et les habitudes de consommation ; ainsi que leurs accès aux infrastructures de transport est tout aussi important pour l’étude.

L’étude de la zone de chalandise pour une entreprise existante

Pour un commerce existant, l’analyse du fichier client est indispensable pour déterminer la zone de chalandise. Lorsque le fichier client est bien renseigné ; il contient des informations sur les caractéristiques et la répartition des clients par rapport à la sphère d’implantation de l’entreprise.

La connaissance de l’environnement concurrentiel de l’entreprise et des activités menées par cette dernière est aussi un excellent moyen pour identifier et étudier sa zone d’attraction.

Par exemple, un restaurant n’aura certainement pas la même zone de chalandise qu’une supérette.

L’implantation de l’espace clientèle pour un nouveau commerce

Dans le cadre d’un projet de création d’une entreprise par exemple, il n’existe aucun historique de ventes pouvant renseigner sur les habitudes de la cible.

Dans de tels cas, il faut obligatoirement définir le profil du client idéal à partir des études de marché. Cette étude peut être faite à partir des données recueillies sur la quantité d’activité des concurrents et le trajet qu’effectue le client idéal pour accéder au site de vente.

Outre ces paramètres, retenez que chaque commerce dispose d’éléments spécifiques permettant de déterminer sa zone de chalandise. En plus des exigences énumérées, il y a d’autres critères tels que les méthodes de calcul définies par le modèle de Huff et la méthode analogique sur lesquels peut se baser la détermination de la zone.

Calcule de la zone de chalandise : modèle de Huff et méthode analogique

La zone de chalandise est calculée lors de la construction d’un nouveau bâtiment commercial pour estimer son rendement potentiel par rapport à son emplacement. On peut aussi utiliser cette méthode pour une entreprise existante afin d’établir son taux d’attractivité.

Il existe deux techniques de calcul de la zone de chalandise résultant de :

  • La méthode analogique
  • Le modèle de Huff.

Lorsque le calcule se base essentiellement sur la distance qui sépare le lieu de vente d’un point donné ; on parle alors de zone isométrique.

En ce qui concerne la méthode isochronique ; le calcul de la zone chalandise se fait en fonction du temps de transport des usagers pour accéder au lieu de vente.

Il est important de préciser que l’analyse de la zone de chalandise représente une étape cruciale de l’état local du marché. Elle est réalisée pour le compte d’une future entreprise dans le cadre du Document d’Information Précontractuel prévu par la loi Doubin.

determiner le champ action entreprise

Les différents types de zones de chalandise

Le champ d’action prévu pour le chaland est subdivisé en des niveaux d’attractivités différents. Il existe trois niveaux de zones. Il s’agit de la zone primaire, secondaire et tertiaire.

La zone primaire est la zone d’attractivité la plus importante et la plus intéressante du point de vue de l’activité commerciale.

Cette zone réalise une large part du chiffre d’affaires de l’entreprise. Le point de vente est accessible en seulement 10 à 15 min en voiture pour tout client étant localisé dans la même zone. Elle représente le point géographique idéal qui permet à l’entreprise de toucher une grande partie de ses clients.

La zone secondaire peut être définie comme la zone d’activité moyennement active. La concurrence n’est peut-être pas forte, mais elle constitue une alternative pour la clientèle d’une entreprise. De ce fait, la mise en place d’une stratégie marketing efficace est essentielle pour obtenir des parts conséquentes du marché.

Enfin, il y a la zone tertiaire. Elle représente la zone d’attractivité la moins active d’un emplacement commercial. Néanmoins, cette zone peut toujours attirer quelques clients. Elle est la limite de la zone d’attractivité d’un point de commerce.

Application de la méthode

L’espace dédié au chaland s’utilise avant ou après l’implantation d’un point de vente. Lorsque l’étude est faite au préalable, elle permet de vérifier si les commerces seront fréquentés par la clientèle cible ou pas. Cela permet de faire le choix d’un emplacement stratégique.

Dans le cas où l’étude est réalisée après, la surface client permet de mesurer la performance d’un commerce existant. L’analyse de cette zone représente pour une entreprise l’occasion d’améliorer son réseau de clients.

En somme, la zone de chalandise fait partie des méthodes d’analyses qui permettent aux magasins ou commerces de choisir un meilleur emplacement de vente. Elle donne des informations précises sur vos clients idéals et contribue à l’accroissement de votre chiffre d’affaires.

(Visited 6 times, 1 visits today)
Fermer